top of page

Qu'est-ce que l'escalade ?

Maël Musson escalade une voie en falaise « End of the weakness ». Il utilise les crèmes BOMA pour la peau des mains des grimpeurs.

Maël Musson dans "End of the weakness"

Laurie-Lise Philippon escalade une voie de difficulté à Briançon. Elle utilise les crèmes BOMA pour la peau des mains des grimpeuses.

Laurie-Lise Philippon, à Briançon

Juliette Pouget escalade une voie en falaise. Elle utilise les crèmes BOMA pour la peau des mains des grimpeuses.

Juliette Pouget par Bertand Pouget

Pratique ou discipline ?

L'escalade est une activité physique complète sollicitant aussi bien le corps que l'esprit

Elle développe la musculature, stimule la coordination, l'équilibre et améliore la souplesse

Elle favorise la confiance en soi, la concentration et la prise de décision en situation difficile

C'est une  pratique de "l'instant présent" associant simultanément des aspects physiques, mentaux et émotionnels

La préparation mentale, l'attention centrée sur le corps, la gestion de la peur et du niveau d'engagement sont les composantes de cette pratique sportive parfois élevée au rang de véritable discipline de vie

Quelques chiffres ?

800 000 personnes pratiquent l'escalade en France, selon la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (FFME)

La FFME compte plus de 1 200 clubs d'escalade répartis à travers la France

La France compte plus de 500 salles d'escalade, offrant des infrastructures pour l'escalade en intérieur

Chaque année, la FFME organise plus de 500 compétitions d'escalade, du niveau local au national

Environ 60% des pratiquants de l'escalade en France sont des hommes, tandis que 40% sont des femmes mais on observe une augmentation significative de la participation féminine au cours des dernières années

Les adultes âgés de 18 à 30 ans constituent environ 45% des grimpeurs

Les grimpeurs âgés de 31 à 45 ans représentent environ 30% de la population escalade

L'escalade est de plus en plus populaire chez les jeunes, avec plus de 100 000 licenciés de moins de 18 ans

Thomas Le Rolland escalade un bloc au Tout à Bloc. Il utilise les crèmes BOMA pour la peau des mains des grimpeurs.
Thomas Le Rolland escalade un bloc lors d'une compétition. Il utilise les crèmes BOMA pour la peau des mains des grimpeurs.
Thomas Le Rolland escalade un bloc au Tout à Bloc. Il utilise les crèmes BOMA pour la peau des mains des grimpeurs.

Thomas Le Rolland par François Le Rolland

4 disciplines

Les principales disciplines de l'escalade incluent la voie, le bloc, la vitesse et l'escalade en falaise

Escalade de Voie : Dans cette discipline, les grimpeurs progressent en utilisant des prises fixes le long d'une voie spécifiquement tracée sur un mur. L'objectif est de grimper aussi haut que possible en utilisant des techniques de force, d'équilibre et de résistance. Les compétitions d'escalade de voie se déroulent sur des murs d'intérieur et de plein air

 

Escalade de Bloc : L'escalade de bloc se pratique sur des murs de faible hauteur, généralement de 4 à 5 mètres, sans corde ni harnais de sécurité. Les grimpeurs doivent résoudre des problèmes de mouvement complexes en utilisant des prises colorées ou marquées pour atteindre le sommet du bloc. Cette discipline met l'accent sur la force, la technique et la créativité

 

Escalade de Vitesse : L'escalade de vitesse est une discipline où les grimpeurs s'affrontent pour atteindre le sommet d'une voie standardisée le plus rapidement possible. Les voies de vitesse sont identiques d'une compétition à l'autre, et les athlètes utilisent des prises spéciales pour accélérer leur ascension. C'est la discipline la plus rapide de l'escalade sportive

 

Escalade en Falaise : Cette discipline se pratique en plein air, sur des parois naturelles ou artificielles. Les grimpeurs utilisent des cordes, des harnais et d'autres équipements de sécurité pour progresser le long de la falaise. L'escalade en falaise offre une expérience plus proche de l'aventure en plein air et met l'accent sur la gestion des risques et la technique de grimpe en extérieur

L'escalade, ça fait mal !

Les doigts du grimpeur Christophe Rondepierre sont abimés par la pratique intensive de l'escalade. Les crèmes BOMA aide la peau des mains à se réparer.
Les mains du grimpeur Christophe Rondepierre sont abimées par la pratique intensive de l'escalade. Les crèmes BOMA aide la peau des mains à se réparer.
La main du grimpeur Christophe Rondepierre est abimée par la pratique intensive de l'escalade. Les crèmes BOMA aide la peau des mains à se réparer.
Les mains de la grimpeuse Juliette Pouget sont abimées par la pratique intensive de l'escalade. Les crèmes BOMA aide la peau des mains à se réparer.

Aïe, aïe, aïe !

Les blessures courantes : Elles sont principalement liées aux efforts physiques intenses et à la répétition des mouvements. Les blessures les plus fréquentes comprennent les tendinites, en particulier au niveau des doigts et des coudes, résultant de la tension constante sur les tendons

Les entorses et les déchirures musculaires peuvent également survenir en raison des mouvements brusques ou d'une mauvaise technique

Les douleurs au dos et aux épaules peuvent résulter de la tension exercée sur ces zones pendant l'escalade

Le BOM Reine des Prés et le BOM Romarin peuvent soulager le corps dans de tels cas

Le BOM Reine des Prés de BOMA est dans une boîte en aluminium vue de face. Il est utilisé en escalade de bloc et de voie.
BOMA vend ses produits en ligne
Le BOM Romarin de BOMA est dans une boîte en aluminium vue de face. Il est utilisé en escalade de bloc et de voie.
BOMA vend ses produits en ligne

La peau : La peau des mains joue un rôle crucial en escalade. Elle est la première ligne de défense contre les prises rugueuses et abrasives. Les grimpeurs dépendent de leur peau pour fournir une adhérence optimale sur les prises, en particulier sur les petites aspérités

La peau forme également des callosités protectrices en réponse aux frottements répétés, ce qui permet aux grimpeurs de résister à la douleur et de continuer à grimper

Cependant, la peau est également vulnérable à l'usure, aux déchirures et aux ampoules. Les grimpeurs prennent donc des mesures pour la renforcer et la soigner, notamment en utilisant de la magnésie pour garder les mains sèches et en adoptant des rituels de soins pour prévenir les blessures cutanées

Le BOM Lavande et le BOM Romarin peuvent soulager les mains dans de tels cas

Le BOM Lavande de BOMA est dans une boîte en aluminium vue de face. Il est utilisé en escalade de bloc et de voie.
BOMA vend ses produits en ligne
Le BOM Romarin de BOMA est dans une boîte en aluminium vue de face. Il est utilisé en escalade de bloc et de voie.
BOMA vend ses produits en ligne

Pourquoi utiliser les produits BOMA ?

Quels bienfaits pour les produits BOMA ?

La marque BOMA propose une gamme de produits de soin pour la peau spécialement conçus pour les grimpeurs, offrant plusieurs avantages clés pour cette communauté :

 

Protection contre l'abrasion : Les produits BOMA sont formulés avec des ingrédients qui aident à protéger la peau des grimpeurs contre l'abrasion, les coupures et les fissures causées par le frottement constant sur les prises.

 

Hydratation : Les ingrédients sélectionnés sont reconnus pour hydrater la peau, ce qui est essentiel pour maintenir une barrière cutanée saine, notamment en cas de formation de callosités.

 

Prévention : Maintenir une peau en bonne santé en prenant soin des blessures cutanées légères liées à la pratique aide à prévenir les risques de complication si celles-ci demeurent non traitées.

 

Retour à la pratique : En cas de blessures cutanées légères, les athlètes accompagnés remarquent qu'ils peuvent retourner plus rapidement à leur session d'entraînement avec l'utilisation des produits BOMA.

 

Formulation spécifique : Les produits BOMA ont été conçus par un grimpeur pour des grimpeurs. Ils proposent aux pratiquants de les aider à maintenir une peau saine, de réduire les risques de blessures et d'améliorer leur confort pendant l'escalade. Ils sont spécialement conçus pour répondre aux besoins uniques de cette communauté active.

Laurie-Lise Philippon escalade un bloc à Bleau. Elle utilise les crèmes BOMA pour la peau des grimpeuses.
Laurie-Lise Philippon escalade un bloc à Bleau. Les crèmes BOMA aident la peau des mains à se réparer.
Laurie-Lise Philippon escalade un voie en falaise. Elle utilise les crèmes BOMA pour la peau des grimpeuses.
Deux mains de grimpeurs sont sur une prise d'escalade de bloc naturel à Bleau. Les crèmes BOMA aident la peau des mains à se réparer.

Laurie-Lise Philippon

BOMA, pour accompagner tous vos exploits

bottom of page