top of page

BOMA et la macération : comme la nature

Lavande en fleur. Le BOM Lavande est fabriqué à partir de lavande macérée dans de l'huile d'olive et de cire d'abeille. Le BOM Lavande est idéal en escalade pour les mains des grimpeurs.

BOM Lavande

Photo : James Sebastian

Romarin. Le BOM Romarin est fabriqué à partir de romarin macéré dans de l'huile d'olive et de cire d'abeille. Le BOM Romarin est idéal en escalade pour les mains des grimpeurs.

BOM Romarin

Photo : Lauri Poldre

Fleur de reine des prés. Le BOM Reine des Prés est fabriqué à partir de reine des prés macérée dans de l'huile de tournesol et de cire d'abeille. Le BOM Reine des Prés est idéal en escalade pour les mains des grimpeurs.

BOM Reine des Prés

Fleurs de pensée sauvage. Le BOM Pensée Sauvage est fabriqué à partir de pensée sauvage macérée dans de l'huile de tournesol et de cire d'abeille. Le BOM Pensée Sauvage est idéal en escalade pour le visage des grimpeurs.

BOM Pensée Sauvage

Produits de la gamme BOMA issus d'une macération huileuse

Origines

L'origine de la macération de plantes séchées dans de l'huile végétale remonte à des millénaires et est profondément enracinée dans diverses cultures et traditions à travers le monde. Cette pratique est une forme ancienne de phytothérapie, souvent utilisée pour extraire les propriétés médicinales et thérapeutiques des plantes.

 

Les Égyptiens et les Grecs utilisaient déjà des huiles infusées avec des herbes et des fleurs dans des pratiques médicales et de beauté.

 

Les Chinois utilisaient aussi des huiles macérées qui constituaient l’essentielle de leur pharmacopée pour le traitement de diverses affections.

 

Les Indiens s’en servaient couramment pour des massages thérapeutiques et des traitements médicaux.

 

Diverses tribus et communautés autochtones à travers le monde avaient leurs propres méthodes de macération pour utiliser les propriétés des plantes dans la guérison et les rituels.

 

La macération a été une technique centrale, adaptée et modifiée selon les connaissances et les croyances de chaque culture. Avec le temps, ces pratiques traditionnelles ont évolué. Aujourd'hui, la macération est toujours utilisée dans la fabrication de produits cosmétiques, pharmaceutiques et de bien-être car elle permet d'exploiter les bienfaits naturels des végétaux.

Avantages

La macération de fleurs séchées dans une huile végétale présente plusieurs avantages pour la fabrication de produits cosmétiques :

 

Extraction des actifs de la plante : Les fleurs séchées infusées dans l’huile libèrent des composés actifs et des nutriments qui peuvent renforcer l’action recherchée par le produit.

 

Biocompatibilité : Les produits fabriqués par ce processus sont naturels et peuvent être mieux tolérés par les peaux sensibles ou réactives.

 

Flexibilité : Le choix des différentes fleurs et des huiles se fait en fonction des besoins spécifiquement recherchés (action apaisante, hydratante, etc.).

 

Synergie : Les composés de la fleur et de l’huile végétale peuvent travailler en synergie pour améliorer l’efficacité du produit.

 

Propriétés sensorielles : La macération peut valoriser les propriétés sensorielles du produit final  comme l’odeur et la couleur.

Deux pots en verre avec de la lavande et du romarin macérés. BOMA utilise la macération pour ses crèmes pour les grimpeurs.

Macération en cours

Pourquoi prenons-nous le temps ?

Le principe de la macération nous rappelle, à l’heure du toujours plus vite, qu’il est parfois salutaire de patienter et de prendre le temps pour fabriquer plus sainement des produits de soin.

 

Il aura fallu du temps pour faire pousser les plantes sélectionnées, les cueillir, les faire sécher et les couper.

 

La Nature prend son temps pour se construire, se renouveler et nous livrer ses fruits.

 

Avec BOMA, nous avons souhaité retrouver une temporalité de production plus douce avec une approche artisanale plus consciente.

 

Nos macérâts ont besoin de plusieurs semaines pour être prêts à l’usage ; la plante libérant lentement ses principes actifs dans l’huile végétale.

 

Toutes les étapes de fabrication de nos produits sont réalisées à la main, avec peu d’ustensiles et toujours au bain-marie, progressivement.

 

C’est en prenant notre temps et en y mettant toute notre attention que chaque produit BOMA devient unique.

Une forêt. BOMA utilise des ingrédients naturels pour ses crèmes pour les mains des grimpeurs.
" La nature ne se hâte jamais et pourtant,
tout est accompli. "


Lao Tseu

Photo : Mahima

bottom of page